CHANSONS ET MUSIQUES D'ORIGINES DIVERSES

paroles : P.B. Shelley

musique : Anastase T

 

That Light whose smile kindles the Universe,

That Beauty in which all things work and move,

That Benediction which the eclipsing Curse

Of birth can quench not, that sustaining Love

Which through the web of being blindly wove

By man and beast and earth and air and sea,

Burns bright or dim, as each are mirrors of

The fire for which all thirst ; now beams on me,

      Consuming the last clouds of cold mortality.

 

 

 Percy Bysshe Shelley, Adonais, LIV (1821)

 

Cette Lumière dont le sourire enflamme l'Univers

Cette beauté en laquelle toute chose oeuvre et se meut,

Cette Bénédiction que l'éclipse maudite

De la naissance ne saurait éteindre, cet Amour nourricier

Qui, à travers le réseau de l'Etre aveuglément tissé

Par l'homme, par la bête, la terre, l'air et la mer,

Brûle d'un éclat vif ou pâle, miroirs qu'ils sont, chacun,

Du feu dont tous sont altérés ; le voilà qui sur moi rayonne,

         Consumant les derniers nuages de la froide mortalité.

 

 

traduction de Robert Davreu, José Corti, 1998